3 crampes au cerveau guettant les Hauts Performants

3 crampes au cerveau guettant les Hauts Performants

3 crampes au cerveau guettant les Hauts Performants

Si tu lis mon blogue chaque semaine et que tu appliques les apprentissages dans ton quotidien et qu’en plus tu es abonné à mon clin d’œil relationnel (sinon  clique ici  pour t’abonner), attention à toi! 3 crampes au cerveau te guettent! 3 crampes trop souvent observées chez certaines personnes qui performent et qui deviennent hautement performantes.

Voici, inspiré des travaux de mon mentor virtuel Brendon Burchard, 3 crampes au cerveau à éviter pour ne pas passer de la Haute Performance à une performance erratique (chute qui peut s’avérer très, très douloureuse…).

Première crampe au cerveau: se croire supérieur

Et là, ne t’exclus pas trop vite des gens qui se croient au-dessus des autres. N’as-tu jamais affirmé, haut et fort, qu’un tel était tout croche, qu’il n’était pas bon ou à côté de la coche? T’es-tu déjà obstiné trop longtemps pour avoir raison, créant un froid avec l’autre? As-tu déjà cru que tu étais le meilleur dans un domaine quelconque? As-tu déjà osé faire un doigt d’honneur à un automobiliste qui te coupe la voie? (Comme si tu n’avais jamais coupé personne, hein?). As-tu déjà dénigré quelqu’un, dans son dos en plus? D’ailleurs, si tu veux mieux comprendre ce fléau et y mettre fin, visionne tout de suite mon clin d’œil relationnel Parlez-vous dans le dos des autres?.

Vois-tu? On se croit tous, à un moment à un autre, supérieur ou meilleur malgré nous. Ne te sens surtout pas coupable, on est tous humain. Le piège s’ouvre quand tu performes à haut niveau, et que là, subtilement, tu commences à te croire supérieur. Place à la condescendance!

Mais encore…

crampe 2 - Benoit Jacques

Au début, c’est subtil. Mais petit à petit, une distance se crée avec les autres que l’on considère inférieurs. Et bienvenue dans le cercle vicieux de la distance avec l’humain! Tu n’écoutes plus les feed-back, tu te défends sans cesse fasse à la critique au lieu d’assumer, tu rejettes tes échecs sur l’incompétence des autres.

Résultat : Au lieu de servir les autres avec tes plus beaux atouts, tu fais fuir les gens et tu t’isoles. Et là, bye bye performance!

Rien de pire pour un humain qui est, par nature, une bibitte sociale. Un très bon bouquin qui traite de ce sujet avec un angle intéressant : L’art subtil de s’en foutre, de Mark Manson. À lire pour apprendre une toute nouvelle façon de voir le développement personnel et notre propre vision de nous-mêmes.

Deuxième crampe au cerveau : être négligent

« Si les choses commencent à mal aller pour toi, commence par examiner minutieusement la façon dont tu rends service aux autres, et spécialement dans quel état d’esprit tu le rends. » – Roger Babson

crampe 1 - benoit jacquesTrès subtilement, plusieurs performants de haut niveau se laissent emporter par leur vague de passion. Ils focussent tellement sur l’élément de performance qu’ils négligent les autres aspects importants de leur vie, comme leur santé, leur famille, leurs temps libres, etc.

 

Pensez à l’histoire classique du mari qui travaille 80 heures par semaine et qui, par le fait même, néglige son épouse et son foyer, menant le couple au divorce. Mais alors, comment donner priorité aux priorités? Y a à ce sujet un livre qui a vraiment changé ma vie : 7 habitudes de ceux qui réussissent tous ce qu’ils entreprennent de Stephen Covey. Tu y trouveras plein d’outils puissants pour éviter de te négliger en priorisant ce qui compte quand tu es dans la Haute Performance.

Je peux affirmer sans détour que ce livre a grandement contribué à ma perte de poids. Pourquoi? Quand j’ai décidé que la priorité était ma santé, plus rien, absolument RIEN ne passait avant mon entraînement dans mon agenda. J’avais à l’époque décidé de m’entraîner une heure par jour. Avant cette décision, les autres importantes sphères de ma vie comme la famille, le travail, les loisirs prenaient le dessus sur ma santé. Le mot clé : équilibre. Même si, par exemple, ton travail te passionne tellement que tu y mets toutes tes énergies, négliger ne serait-ce qu’un autre aspect de ta vie pourrait te plonger dans de graves problèmes. Sois vigilant et équilibré et n’ai pas cette crampe au cerveau!

Troisième crampe au cerveau : Être toujours insatisfait

Es-tu, ou connais-tu quelqu’un qui n’est jamais content? Qui trouve toujours à redire sur tout? Qui ne montre pas de signe de satisfaction? Cette personne est en danger.

Toujours selon l’étude de Brendon Burchard, les Hauts Performants sont plus heureux que la plupart de gens. Cependant, à moyen et long terme, plusieurs tombent dans le piège du « take it for granted », ou « prendre ça pour acquis ».

Ils vivent leurs premières hautes performances avec fébrilité et positivisme, mais à force d’y être, ils prennent pour acquis que ça devra toujours se passer comme ça. Ce qui évidemment est très loin de la réalité.

Et apparaît graduellement un sentiment d’insatisfaction à la moindre imperfection de performance. Pensez par exemple à ces « rock stars » de hauts niveaux qui performent devant des foules, soir après soir, mais qui « pètent les plombs » à cause d’un détail technique qui accroche pendant le spectacle. Malgré tous leur succès et leurs hautes performances, ils en viennent graduellement à focusser sur le négatif, ouvrant la porte à l’anxiété, la souffrance, la dépression. Dans son livre Y a t-il des perfectionnistes heureux? , Monica Ramirez Basco dresse le portrait des problèmes du perfectionnisme  et des solutions pour y remédier.

Qu’en est-il pour la haute performance ?

Dans les sphères de la haute performance, tu dois maîtriser ton humilité et apprendre à toujours voir le côté satisfaisant et positif de la situation.

Comme coach en Haute Performance Relationnelle, j’ai le privilège de coacher dans l’action, c’est-à-dire de voir mon coaché à l’œuvre pour lui donner un feed-back constructif par la suite. Je commence toujours par cette question : « De quoi es-tu particulièrement fier de ta performance? »  L’objectif ici est double : faire ressortir le positif avant tout et apprendre au coaché à programmer son cerveau dans cet axe.

Tu performes à haut niveau? Excellent, mais ce n’est pas une fin en soi. Ne te crois pas supérieur, ne te néglige pas, et fais preuve de gratitude pour tout ce qui t’arrive!

Tu souhaites vraiment booster ton niveau de performance? Clique ici pour t’abonner à mon clin d’œil relationnel et en plus découvrir LE plus grand secret des relations humaines!

Et deviens tous de suite membre de ma chaîne YouTube pour accéder gratuitement à TOUS mes clins d’œil relationnel. Clique ici  et abonne-toi!

Relationnellement vôtre.

Carpe Diem!

Benoit – Coach en Haute Performance Relationnelle

Laisser un commentaire

Name
E-mail
Website
Commentaire

CLIN D'OEIL RELATIONNEL

Recevez immédiatement un VIDÉO GRATUIT pour découvrir l'un des plus grands principes humains de l'influence, incluant le truc du coach pour propulser vos relations d’affaires dès aujourd’hui!

Vous recevrez également mon CLIN D’ŒIL RELATIONNEL! Deux fois par mois, des vidéos et des articles instructifs et inspirants livrés par courriel pour booster votre relationnel d’affaires!  

Merci! Veuillez valider votre inscription à l'aide du courriel que je viens de vous envoyer. N'oubliez pas de m'ajouter à votre carnet d'adresses et vérifiez vos indésirables!